Bien loin des jupes corolles et des tout premiers tailleurs, le look des working-girls est aujourd’hui résolument mode et pointu. Exit les vestes à épaulettes des années 80, les talons obligatoires ou encore les coiffures crêpées : la nouvelle génération de girlboss obéit à de nouveaux codes. 

Petit voyage dans le temps, de la working-girl d’autrefois à celle d’aujourd’hui. 

Le look des working-girls, des années 50 à nos jours

L’arrivée des femmes dans le milieu du travail s’est faite peu après l’après-guerre, à l’aube des années 50. À l’époque, la tenue des toutes premières working-girls est très codifiée et n’admet pas encore le pantalon. 

Elle est constituée d’une chemise du corps boutonnée jusqu’au cou, d’une jupe corolle et de petits talons. Très vite, Coco Chanel introduit la veste de tailleur cintrée, qui vient compléter à merveille le look des travailleuses.

Dans les années 60, de plus en plus de femmes investissent les places sociales et professionnelles des hommes. C’est la fin d’une certaine idée de la féminité qui marque l’abandon des coiffures trop sophistiquées et crêpées des années 1950.

Au bureau, les femmes commencent à arborer des lignes plus épurées à mesure que la silhouette se débarrasse de ses artifices. 

On doit cet allègement à des créateurs comme Mary Kant (à l’origine de la mini-jupe) et d’André Courrèges qui portent grâce à leurs créations une certaine idée de la liberté féminine

L’heure est alors à l’émancipation. On ne recherche plus seulement l’élégance, mais aussi le confort. 

Plus tard, dans les années 70, Yves Saint-Laurent revisite le smoking et le féminise, créant alors une des pièces les plus mythiques de sa maison. Dans la même décennie, les working-girls commencent à troquer leurs jupes pour des pantalons bien coupés. 

Les années 80 marqueront ensuite l’avènement du power-dressing avec l’apparition des costumes à épaulettes et les années 90 deviendront le terrain de jeu de créateurs comme Giorgio Armani. 

On doit à ce dernier les silhouettes de working-girl androgynes, vêtues de vestes d’hommes, de pantalon taille-haute, de cravates et de chaussures de villes. 

Le look working girl en 2022 

Depuis les années 2010, une nouvelle génération de working-girls fait la pluie et le beau temps du workwear, à savoir, les Girl Boss. 

À la fois maman et entrepreneuses, jonglant entre plusieurs fonctions, les girlboss privilégient des tenues à la fois confortables et sophistiquées. 

La créatrice de mode Stella McCartney en est la figure de proue et propose depuis des années des pièces adaptées au vestiaire de ces femmes présentes sur tous les fronts, sans fioritures.

Aujourd’hui on est loin des tenues trop strictes de l’époque. Les neo working-girls sont adeptes du mix and match et ne prennent plus le tailleur au sérieux, préférant le twister avec des pièces plus streetwear, moins strictes. 

Par ailleurs, l’uniforme de la working-girl a aussi beaucoup évolué avec le télétravail, tendant désormais vers le homewear.

3 idées de look pour habiller les working-girls d’aujourd’hui

Une fois n’est pas coutume, nous avons élaboré pour vous trois idées de looks à reproduire sur le thème des working-girls : 

Look 1 – La Classique audacieuse : 

Un look très glam avec un costume tailleur-pantalon mais twisté avec une couleur vibrante (orange, violet, vert) et une touche color block, des chaussures à talons, et un petit sac tendance. 

Ici, le but est de reprendre tous les codes traditionnels de la working-girl et de les moderniser. 

Look 2 – La Boyish 90’s :

On joue sur un ensemble de costume oversize gris anthracite, un petit top crop à porter en dessous des daddy shoes blanches, de gros bijoux dorés ou argentés ainsi que des lunettes de soleil rectangulaires style Matrix.

Pour cette tenue, l’idée est de reprendre tous les codes du costume masculin avancés par le power dressing dans les années 80-90. 

Look 3 – La Momboss : 

Inspiré par les tenues de Stella McCartney, cette tenue comprend un jean droit bien coupé, un chemisier simple ou une tee shirt uni, une veste de tailleur noir oversize ou non, des baskets confortables et un sac spacieux pour y ranger tout ce dont on a besoin.

Ce dernier look est l’exemple parfait de Mix&Match et permet d’allier élégance et confort pour les nouvelles working-girls. 

Envie d’adopter le look des working girls modernes dans vos collections ? 

Notre équipe vous aide à élaborer votre sélection en fonction de vos exigences.

Pas encore inscrit ? Créez votre compte client en quelques secondes pour accéder à nos pièces.

Déjà client ? Contactez-nous rapidement pour établir une première sélection mode de votre futur vestiaire.