Sérigraphié, uni, à col rond, à col en V… Si vous fouillez dans n’importe quel dressing, vous tomberez forcément sur un tee-shirt. 

Comme de nombreux autres vêtements de travail ou sous-vêtements, cette “chemise en forme de T” s’est hissée au rang d’incontournable, d’abord chez les hommes puis – et sans effort – chez les femmes. 

De sous-vêtement masculin au moyen-âge à icône de placards, le tee-shirt a traversé les âges pour devenir celui que l’on connaît aujourd’hui. 

De maillot de corps à uniforme 

L’origine du tee-shirt remonte au Moyen Âge.

Il s’agissait alors d’un sous-vêtement masculin en coton ou en lin en forme de T, ample et doté de longs pans à rentrer entre les jambes. 

Au 19e siècle avec la révolution industrielle et surtout, la révolution textile, le tee-shirt voit ses lignes épurées et débarrassées de ses fioritures. 

La coupe de ce maillot de corps devient plus proche de la peau et se décline en maille tricotée ou en laine brute. 

À la fin du 19e, il est adopté par les marins britanniques de la Royal Navy qui le portent en flanelle blanche sous leur uniforme. C’est au tournant du 20ᵉ qu’il devient vêtement de travail, puisque les marins sont autorisés à le porter pour travailler sur le pont des bateaux. 

En 1913, le tee-shirt blanc en maille de coton devient sous-vêtement officiel des marins, sa matière étant à la fois confortable, respirant et facile à laver.

Rapidement, la classe ouvrière se l’approprie et le porte seul en tant que vêtement de travail. 

Un vêtement casual à part entière

La première ligne de tee-shirts en tant que maillots de corps est commercialisée en 1901 par l’entreprise P.H Hanes. Il faut cependant attendre 1910 pour que l’enseigne Fruit Of The Loom produise et vende le tee-shirt à grande échelle. 

Au début des années 30, le tee-shirt devient un vêtement à part entière grâce à l’influence du sport, et notamment, du football américain. 

En 1932, l’entraîneur Howard Jones commande à l’enseigne Jockey International Inc un maillot capable d’absorber la transpiration. La griffe lui livre des tee-shirts. 

En 1936, Sears-Roebuck and Company se met à commercialiser les gob (“marin” en argot américain), des tee-shirts qui ne sont pas sans rappeler ceux de la marine britannique. 

Après la victoire de la Triple-Entente, lors de la seconde guerre mondiale, le tee-shirt continue son ascension en participant à la construction d’un mythe : celui du soldat américain viril et triomphant sur le champ de bataille.

Une carrière au cinéma

Comment parler du tee-shirt sans parler de sa place dans le cinéma hollywoodien

Rendu symbole de sex-appeal et de contestation grâce à des acteurs comme Marlon Brando, Steve McQueen ou encore James Dean.

Dans les années 50, tous les hommes se mettent donc à porter le tee-shirt, tout du moins hors de leur lieu de travail. Connoté décontracté, voire bad boy, celui-ci accède au statut de vêtement cool. 

Parce que proche du corps, le tee-shirt séduit aussi les actrices désireuses d’affirmer leur féminité ainsi que les chanteuses. 

Une petite révolution

Les années 70 marquent la consécration du tee-shirt en tant que vêtement d’extérieur unisexe. 

Grâce aux avancées de l’industrie textile, il est désormais possible de le personnaliser afin de permettre à chacun d’affirmer son individualité. 

Sérigraphies, nouvelles couleurs, nouvelles coupes ou encore nouveaux cols… Le tee-shirt devient vite un symbole d’appartenance.

Si les hippies sont les premiers à se l’approprier avec le fameux tee-shirt tie and dye, les groupes en font également un excellent moyen de communication et de promotion. 

À l’aube des années 90, impossible de sortir sans tee-shirt. Celui-ci séduit d’ailleurs toutes les classes sociales, du prolétaire au bourgeois et sa version oversize trouve sa place dans les milieux hip-hop et rap.

Le tee-shirt de nos jours

Aujourd’hui, toutes les marques comptent au moins un tee-shirt dans leurs collections. En effet, sa grande versatilité permet d’affirmer une multitude de styles.

On ne va pas se mentir : le tee-shirt blanc, le tee-shirt noir, le tee-shirt sérigraphié ou encore le tee-shirt de groupe sont devenus des indispensables pour composer des looks stylés. 

De plus, l’industrie de la mode cherche aujourd’hui à le rendre plus durable en privilégiant des matières respectueuses de l’environnement : coton bio, polyester recyclé, tencel, lin… 

Envie de créer le tee-shirt parfait pour votre prochaine collection ? 

Notre équipe vous aide à élaborer votre sélection en fonction de vos exigences.

Pas encore inscrit ? Créez votre compte client en quelques secondes pour accéder à nos pièces.

Déjà client ? Contactez-nous rapidement pour établir une première sélection mode de votre futur vestiaire.