De l’italien “scarpino” (petite chaussure) l’escarpin n’a pas toujours été l’emblème de la féminité et de la sophistication.

En effet, les talons hauts ont d’abord été des chaussures pratiques avant de devenir le symbole de l’élégance à l’italienne ou à la française. 

Désormais, on retrouve les talons dans n’importe quel dressing, qu’ils soient vertigineux, à plateforme, à aiguille ou encore à bouts carrés. 

Histoire des escarpins

Comme vous le savez peut-être, les talons ont d’abord été conçus pour les hommes, et ce, pour des raisons pratiques. En Égypte ancienne, les bouchers portaient des souliers hauts pour éviter de se salir les pieds avec le sang qui maculait le sol.

Vers la fin du Moyen-Âge, au XVe siècle, les talons apparaissent sous la forme de sabots ou chopines, populaires chez les hommes issus de l’aristocratie. Très vite, les femmes adoptent aussi ces chaussures pour montrer leur appartenance à la noblesse.

Les talons de l’époque prennent alors la forme de plateformes en bois pouvant atteindre jusqu’à 60 cms de hauteur (de véritables échasses !), ce qui implique de se déplacer avec une canne. 

Petit à petit les cordonniers rendent la chaussure plus confortable et conservent la plateforme seulement à l’arrière de la chaussure : le talon tel qu’on le connaît aujourd’hui est né !

En 1533, Catherine de Médicis lance la tendance du talon haut à l’italienne, dont elle fait importer une paire pour son mariage. Rapidement, toute la cour de France tombe sous le charme de l’escarpin. 

Au XVIIIe siècle, après la Révolution française, les talons hauts sont peu à peu délaissés, car  considérés comme des instruments de torture. Ils feront leur grand retour courant du XIXe siècle avant de devenir un symbole d’émancipation féminine dans les années 1920. 

Au cours de la Seconde Guerre Mondiale, les talons sont mis au placard pour des souliers plus pratiques. Ils reviennent sur le devant de la scène dans les années 1950 avec une forme amincie et un talon d’environ 8 cm de hauteur, fabriqué à partir d’une tige d’acier plutôt que de bois. 

Le talon aiguille fait alors les beaux jours des grands couturiers italiens et français et habille les pieds délicats des stars hollywoodiennes. 

Controverse autour des escarpins

Symbole de liberté dans les années 1920, le talon fait l’objet d’une controverse durant les années 60. 

En effet, il devient vite le symbole de la misogynie et de l’objectification des femmes pour les mouvements féministes. À l’époque, les femmes se doivent de porter des escarpins sur leur lieu de travail pour être présentables. 

Malgré le scandale, les escarpins demeurent très populaires auprès de la gent féminine et la tendance se démocratise. Louboutin en fait même sa marque de fabrique avec sa mythique semelle rouge. 

Aujourd’hui, il est tout à fait normal d’avoir une ou plusieurs paires de talons dans ses placards. 

Comment composer des tenues avec des escarpins ?

Aujourd’hui, l’escarpin passe avec toutes les tenues : avec un talon, une jupe, une combinaison. Voici 3 idées de style pour présenter les talons dans vos collections :

La fashion working girl

Un ensemble tailleur de couleur (Violet, fuschia, vert) à associer avec une chemise blanche et des escarpins à haut talon d’une autre couleur, franche elle aussi. On accessoirise avec un petit sac en cuir et des grosses lunettes de soleil.

La trendy girl

Un jean droit bien coupé, une marinière, un petit foulard noué autour du cou et un joli sac en cuir de taille moyenne avec de beaux bijoux fantaisie. On choisira des escarpins bas et à talons carrés. 

La classic girl

Une petite robe noire courte, des collants fantaisie noirs, des bijoux discrets et un long trench coat beige à réhausser de talons noirs à bouts pointus pour un petit côté audacieux. 

Envie d’intégrer les escarpins à vos prochaines collections ? 

Notre équipe vous aide à élaborer votre sélection en fonction de vos exigences.

Pas encore inscrit ? Créez votre compte client en quelques secondes pour accéder à nos pièces.

Déjà client ? Contactez-nous rapidement pour établir une première sélection mode de votre futur vestiaire.